Jeux de l'amour et du pouvoir

À 15h30

Durée : 1h10
à 15h30 : du 7 au 29 juillet - Relâches : 17, 24 juillet

 Réservations

+33 (0)4 90 85 43 91

 Comédie

À partir de 12 ans

Tarifs
  • Abonné14 €
  • Plein tarif20 €
  • Enfant (moins de 12 ans)10 €

Moyens de paiement acceptés

  

ÉTINCELLE (THÉÂTRE DE L')

14, place des études
84000 - Avignon - Localiser sur la carte

Nom de la salle : L'ETINCELLE
Nombre de places : 110

  • Accès PMR
  • Climatisation
  • Gradins
  • Fauteuils

Auteur :

Michel HEIM

Résumé du spectacle

Michel Heim, l’auteur vivant le plus joué au festival 2016, revient avec sa comédie perverse riche en coups de théâtre, dans une nouvelle mise en scène signée Geneviève Arnaud.
Ces jeux mettent en branle, si l’on peut dire, le désir d’un Comte libidineux, néanmoins ministre des Arts, l’ego d’un vieux Maître de musique, compositeur au sommet de sa gloire, cependant en mal d’inspiration, l’ambition d’un jeune compositeur talentueux mais orgueilleux, et l’amour d’une bâtarde devenue Duchesse.
Arrivant de sa province natale un jeune compositeur va de désillusion en désillusion. Il découvre que le musicien célèbre auprès de qui il est venu prendre conseil, n’est qu’un bourgeois vaniteux privé d’inspiration. Il comprend aussi que pour se faire connaître dans le monde, il devra composer avec les gens de pouvoir et, en particulier, céder aux désirs pervers du ministre des Arts. Cependant il rencontre l’amour en la personne d’une Duchesse prête à se sacrifier afin qu’il réalise ses ambitions.
Ira-t-il jusqu’à céder au ministre et perdre l’amour de la Duchesse ou bien, pour garder cet amour, renoncera-t-il à la gloire qui l’attend ?

Interprètes / Intervenants

  • Interprète(s) : Alis Guquet, Michel Heim, Michel Valls, Gaël Dubreuil
  • Metteuse en scène : Geneviève Arnaud
  • Régisseur : Frédéric Morel

Compagnie Bastille Productions

2-1050031 Signataire de la charte du OFF

Extraits de critiques
Vivant.mag :
C’est un divertissement qu’il faut prendre pour ce qu’il est, léger, mais pas seulement. Les comédiens s’amusent, et nous nous amusons… Avec toujours en filigrane cette capacité de Michel Heim à l’autodérision, et cette faculté à dire, malgré tout, certaines vérités.
Sur Billetreduc :
« Un vrai bonbon. Texte riche en jeux de mots et clins d’œil. A voir absolument. »
« Très bon cru cette nouvelle pièce de Michel Heim. Toujours le même humour et jeu avec les mots. »
« Encore une fois c’est très bien écrit. Derrière les situations comiques, une très bonne satire des rapports entre art et pouvoir. »
« La perversité ne succombe jamais à la vulgarité. Le texte en alexandrins n’impose jamais le carcan du théâtre classique. Une comédie sérieuse à voir ! »
« Une partie de plaisirs pervers dans laquelle on se laisse emmener avec plaisir »
« Un texte d’une finesse inouïe. Une heure quinze de détente, de rires, de sourires. Enfin de la joie et du bonheur ! Ne ratez pas ce moment de théâtre. »