Mirad, un garçon de Bosnie #2

À 14h05

Durée : 1h10
à 14h05 : du 6 au 27 juillet - Relâches : 8, 15, 22 juillet

 Réservations

+33 (0)4 90 03 01 90

 Théâtre

À partir de 13 ans

Langue française
Tarifs
  • Abonné10 €
  • Plein tarif15 €
  • Réduit (chômeurs, étudiants) 10 €

Moyens de paiement acceptés

     

ARTÉPHILE

5 bis, rue Bourg Neuf
84000 - Avignon - Localiser sur la carte

Nom de la salle : Salle 1
Nombre de places : 94

  • Accès PMR
  • Climatisation
  • Gradins
  • Banquettes

Auteur :

Ad de Bont

Première à Avignon

Résumé du spectacle

Mirad, un garçon de Bosnie raconte l’histoire d’un garçon à la recherche de sa mère disparue pendant la guerre civile de Bosnie. Mais Mirad est aussi une histoire de tous les temps. Elle est écrite pour tous ceux qui se trouvent victimes des guerres et s’adresse à nous qui avons la chance d’être épargnés.
Christophe Laluque introduit dans cette version #2 une scénographie, des lumières et de la musique apportant une dimension onirique. Le jeu réaliste des comédiens défile dans un décor évoquant à la fois un cimetière, des décombres, une forêt, une ville, des routes. Ainsi, l’interpellation directe des spectateurs sur la question des réfugiés fait place ici au voyage initiatique de Mirad, qui se retrouve confronté à l’Histoire et au passé.

Mise en scène - Christophe Laluque/Regard extérieur - Simon Pitaqaj/Jeu - Robin Francier, Serge Gaborieau, Chantal Lavallée, Céline Liger/Scénographie, lumière - Franz Laimé /Musique - Nicolas Guadagno/Photos et graphisme - Timor Rocks !

Interprètes / Intervenants

  • Metteur en scène : Christophe Laluque
  • Interprète(s) : Robin Francier, Serge Gaborieau, Chantal Lavallée, Céline Liger
  • Scénographie, Lumières : Franz Laimé
  • Musique : Nicolas Guadagno
  • Regard extérieur : Simon Pitaqaj
  • Photographies, Graphisme : Timor Rocks !
  • Traduction : Jan Simoen

Amin Théâtre

2-1051287 Signataire de la charte du OFF
Éco-affichage AF&C

Christophe Laluque invente des spectacles où le texte et l’oralité de la langue sont au centre. À travers la recherche d’espaces scénographiques au pouvoir d’évocation poétique fort, il crée un écrin où se laisse entendre et imager le texte ; un espace où le spectateur se laisse conter une histoire, dont il dessine les lignes et les contours par son imagination.

L’Amin Théâtre a été fondé par Christophe Laluque en 1994. De sa première création, Aden Arabie de Paul Nizan, la compagnie tient son nom : Amin, c’est le bateau sur lequel embarqua l’auteur.

Coproduction : Arcadi, Département de Seine-et-Marne, Communauté de communes du Val Briard

Soutiens : Drac Île-de-France (compagnie conventionnée - compagnonnage), l’État-Politique de la ville, Région Île-de-France, Départements de l’Essonne et de Seine-et-Marne, ville de Grigny, Fondation de France, Théâtre du Menteur.

L’Amin Théâtre est en résidence à Fontenay-sous-bois (94) et sur la Communauté de communes du Val Briard (77).

Avignon Festival & Compagnies
Siège social : 24, bd Saint-Michel - 84000 Avignon
Standard : +33 (0)4 90 85 13 08

SIRET : 489 918 458 00030
APE : 9499 Z
TVA intracommunautaire : FR 374 899 184 58
Licences d'entrepreneur de spectacles vivants : 1-1094141 / 2-1094106 / 3-1094107