Be my Marguerite ! (ou dans l'étrangeté de la solitude)

À 22h20

Durée : 50min
à 22h20 : du 5 au 28 July - Relâches : 9, 10, 11, 12, 13, 16, 23 July

 Réservations

+33 (0)4 90 86 17 12

 Pluridisciplinaire

À partir de 14 ans

Langue française
Tarifs
  • Abonné13 €
  • Plein tarif20 €
  • Réduit (Chômeur,RSA,Retraité) 13 €
  • Jeune abonné.e 12/25 ans - 22/28 juillet 10 €

Moyens de paiement acceptés

     

TRANSVERSAL (THÉÂTRE)

10, rue d'Amphoux
84000 - Avignon - Localiser sur la carte

Nom de la salle : Salle 1
Nombre de places : 47

  • Accès PMR
  • Climatisation
  • Gradins
  • Fauteuils

Première à Avignon

Résumé du spectacle

À partir d'interviews de Marguerite Duras et de propos plus actuels, issus de documentaires et témoignages divers, naît l'histoire d'un personnage: M.

Une histoire d'amour ? Un parcours de vie plutôt ! Une création originale alliant jeu, danse, dessin, vidéo et musique électro pour bousculer le mental suractif de M. et la pousser à se reconnecter au plaisir simple d'un corps qui bouge, d'un corps qui danse.

"Un texte fort et puissant, un travail du corps soigné et très organique."

"Un spectacle époustouflant de justesse, de précision, de finesse et de courage."


Extrait de la presse :

"Le texte de Madeleine parle de l'histoire d'une femme, M. (...) Mais « Be my Marguerite ! (Ou dans l'étrangeté de la solitude » c’est aussi de la musique électro, de la danse et une installation. (...) La danse et la musique électro sont une sorte d’étape transitoire, un passage entre « vivre pour les autres » et être dans sa solitude. Les mouvements déchaînés de M. accompagnés d'une musique tonitruante résonnent comme une formule magique : « Arrêtez de trop penser, n’essayez pas de paraître, soyez ! ».
Et ce chaos, à travers lequel M. redonne du rythme à tout son corps, lui rend finalement le sens perdu de l'équilibre. La solitude devient désirable (...) « Be my Marguerite ! (Ou dans l'étrangeté de la solitude) » permet de comprendre la notion de solitude en tant qu'outil de vie consciente, peu importe comment cette conscience est née (...). Et quel que soit le prix à payer pour ce droit d’«être», cela en vaudra toujours le coup."
Article écrit par Anna Kaluger pour Antikvar, avril 2019/Ukraine

Interprètes / Intervenants

  • Jeu, écriture et Mise en scène : Madeleine Bongard
  • Scéno/Dessins : Claire Finotti
  • Musique : Sor_L et Thomas Kohler
  • Vidéos : Julien Petit
  • Lumière et Régie : Héléna Payan
  • Coaching jeu : Hanna Lasserre
  • Coaching danse : Marc Silvestre
  • Dramaturgie : Tali Serruya

Cie Dyki Dushi
Coréalisation : Théâtre Transversal
Coréalisation : Théâtre Interface Zone Sud

Signataire de la charte du OFF
Éco-affichage AF&C

Premier spectacle de la compagnie suisse Dyki Dushi.
www.dyki-dushi.ch
contact@dyki-dushi.ch
Présenté durant la saison 18/19 en Suisse (Interface/Sion et La Tournelle/Orbe) et en Ukraine (Francophonies/Kiev et Lviv, GogolFest/Mariupol) - avec le soutien de l'Ambassade de Suisse et du Dakh Theatre.