Cherchez la faute !

À 10h45

Durée : 2h
à 10h45 : du 8 au 24 July - Relâches : 11, 18 July

 Réservations

+33 (0)4 90 85 12 71

 Théâtre

À partir de 16 ans

Langue française
Tarifs
  • Abonné14.5 €
  • Plein tarif20.5 €
  • Enfant (moins de 12 ans)9 €
  • Réduit 9 €

Moyens de paiement acceptés

     

MANUFACTURE (LA)

2 bis, rue des écoles
84000 - Avignon - Localiser sur la carte

Nom de la salle : Manufacture CHÂTEAU de St Chamand
Nombre de places : 95

  • Accès PMR
  • Climatisation
  • Gradins

Auteur :

D'après Marie Balmary

Première à Avignon

Résumé du spectacle

Lue ou pas lue, tout le monde connaît l’histoire : malgré l’expresse recommandation du divin jardinier, Adam et Eve osent manger de l’arbre interdit !
Chassés du paradis terrestre, ils sont condamnés pour des siècles et des siècles à la douleur, au dur labeur et à la mort… En quelques pages, tout est dit de ce qui fonde à jamais notre bonne et vieille civilisation judéo-chrétienne : au début était le péché, la honte, la punition… Amen ?
Et si on rouvrait les annales de ce premier procès de l’humanité ? Et si on refaisait l’enquête ? De quoi nos ancêtres ont-ils été coupables ? Quelle est vraiment leur faute ? Y a-t-il des mobiles ? Des circonstances atténuantes ?

Cheminant ainsi, au fur et à mesure de la lecture, de la réflexion partagée, d’étonnements en circonspections, de désarrois en illuminations soudaines, nos trois lecteurs vont tenter de comprendre ce qui s’est passé à l’ombre de « l’arbre de la connaissance » : que signifie la «solitude » d’Adam ? Pourquoi la multitude des êtres vivants créés par le dieu ne la comble-t-il pas ? Pourquoi Adam est-il d’abord décrit comme « mâle et femelle », ce qui n’est plus jamais formulé, une fois Eve apparue ? Si Adam est créé à partir de la terre (« adama »), Eve l’est à partir de sa côte (ou plutôt : de son côté !) : qu’indique cette différence de fabrication divine
? Pourquoi Adam ne se met-il à parler et dire « je » qu’une fois Eve à ses côtés ? Pourquoi, pour répondre enfin à la solitude d’Adam en lui proposant un alter-ego, le dieu lui fait-il don de l’entièreté du jardin d’Eden à la seule exception de « l’arbre de la connaissance » dont il ne devra pas goûter ? Etc etc…

A partir de toutes ces questions, qui surgissent pas à pas de la lecture attentive du texte s’élabore en direct, sous les yeux et les oreilles des spectateurs complices, une interprétation originale (celle de Marie Balmary), à mille lieux des versions véhiculées ici et là depuis des siècles, à l’encontre d’un discours culpabilisant, moralisant, misogyne et autoritaire : Et si, au jardin d’Eden, nous était racontée l’expérience essentielle et si difficile, et si souvent ratée, et mille fois recommencée, de l’Altérité ?

Interprètes / Intervenants

  • Metteur en scène : François Rancillac
  • Interprète(s) : Danielle Chinsky, Daniel Kenigsberg, François Rancillac, Frédéric Révérend
  • Adaptation : François Rancillac
  • Administration : Véronique Felenbok
  • Diffusion : Marie Leroy

Compagnie Théâtre sur Paroles

2-1116535 Signataire de la charte du OFF
Éco-affichage AF&C

Théâtre de l'Aquarium / ARCADI / Ministère de la Culture - DGCA