Curé le jour, athée la nuit...

À 17h45

Durée : 1h10
à 17h45 : du 5 au 28 July - Relâches : 8, 15, 22 July

 Réservations

+33 (0)4 90 01 90 54

 Théâtre
Langue française
Tarifs
  • Abonné12 €
  • Plein tarif18.5 €
  • Enfant (moins de 16 ans)10 €
  • Réduit (5 au 12/07 et 21/07) 10 €

Moyens de paiement acceptés

     

ÉPISCÈNE (THÉÂTRE )

5 , rue Ninon Vallin
84000 - Avignon - Localiser sur la carte

Nom de la salle : Théâtre Episcène
Nombre de places : 98

  • Accès PMR
  • Climatisation
  • Gradins
  • Fauteuils

Première à Avignon

Résumé du spectacle

Le curé Jean Meslier (1664-1729) sort de l’ombre. Il apparaît comme un penseur politique et philosophique de tout premier plan.

À l’aube du Siècle des Lumières, ce petit curé de village (celui d’Étrépigny dans les Ardennes françaises) laissait à sa mort voguer à la destinée un volumineux Mémoire manuscrit de ses « pensées et sentiments ».
C’était une bombe ! Elle éclate enfin aujourd’hui.

Car son Mémoire constitue, à l’époque, la critique la plus complète des incohérences, des abracadabrances bibliques, évangéliques et monothéistes. C’est aussi la première théorie de l’athéisme, du matérialisme philosophique, et la seule œuvre française avant la Révolution à proposer un projet et un programme concret de libération des masses.

Meslier, l’humaniste, comprenait le peuple quand il lui glissait à l’oreille que « tous les grands de la terre et que tous les nobles fussent pendus et étranglés avec des boyaux de prêtres. »
Pour lui, abattre la féodalité et l’absolutisme royal passait par renier l’Église qui les soutient et les bénit. Pour cela, il fallait démystifier les religions, annihiler le dieu des hommes...

Dans une langue à la fois modernisée et d’une grande fidélité au texte de Meslier, Jean-François Jacobs laisse ici exploser la « bonne parole » de ce curé détonant, dans le corps et la voix duquel se fond - et se confond - Alexandre von Sivers.

Serge Deruette
(Professeur d’Histoire des Idées à l’UMONS, spécialiste de Jean Melsier)

Quelques mots du metteur en scène :

Ce seul en scène sur ce bon curé Meslier, c'est avant tout une belle histoire... C'est en vacances, en découvrant le Lire Jean Meslier de Serge Deruette que j'ai eu l'idée de dire tout haut, sur scène, ce que Meslier pensait tout bas dans sa cure. Un projet prenait forme, un monologue athée, sous les traits de Jean Meslier, interprété par le grand Alexandre von Sivers... Après pas mal de boulot, un soutien sans faille de Serge, une patience sans borne d'Alexandre, la venue de Gilles Masson pour le décor sonore et celle des frères Beurms (Ronald et Allan) pour la scénographie et les projections vidéos, ce projet de blasphème théâtral devenait une réalité... Et nous voilà en 2019, dans la Cité des papes !

Interprètes / Intervenants

  • Metteur en scène : Jean-François Jacobs
  • Interprète(s) : Alexandre von Sivers
  • Musicien : Gilles Masson
  • Relecture historique : Serge Deruette

Cie Théâtre Poème 2
Coproduction : Association Belge des Athées

Signataire de la charte du OFF
Éco-affichage AF&C

Aujourd’hui, le Poème 2 est reconnu comme un lieu interdisciplinaire qui donne de la voix aux valeurs confirmées mais aussi aux talents débutants.

L'Association Belge des Athées a pour autres buts d'assurer la présence, dans la société, des idées athées et des athées eux-mêmes.