Jusqu'à ce que la mort nous sépare

À 12h05

Durée : 1h10
à 12h05 : du 5 au 28 July - Relâches : 8, 15, 22 July

 Réservations

+33 (0)4 90 88 27 33

 Contemporain
Langue française
Tarifs
  • Abonné12 €
  • Plein tarif18 €
  • Enfant (moins de 12 ans)9 €
  • Réduit 12 €

Moyens de paiement acceptés

     

3 SOLEILS (THÉÂTRE / GALERIE)

4, rue Buffon
84000 - Avignon - Localiser sur la carte

Nom de la salle : Salle 2
Nombre de places : 72

  • Accès PMR
  • Climatisation
  • Fauteuils

Auteur :

Rémi DE VOS

Première à Avignon

Résumé du spectacle

« L’homme n’est que poussière, c’est dire l’importance du plumeau. » Alexandre Vialatte
Au retour des obsèques de la grand-mère, un incident lourd de conséquences est le point de départ d’un engrenage vaudevillesque : Simon et son amie Anne se démènent pour dissimuler l’impossible vérité à la mère. Cet évènement les dépasse et les engage au-delà de tout ce qu’ils pouvaient imaginer.
Jusqu’à ce que la mort nous sépare est une comédie légère et profonde à la fois, sur notre rapport à la mort, les relations amoureuses et familiales, sur l’humain et sur la vie. La pièce se joue des tabous et défie la mort comme le fait un fou rire à un enterrement.
Cette comédie noire, pleine de vie, traite d’un sujet fort — la mort — avec une grande légèreté : Les personnages sont pleins de vie pour conjurer la mort qui leur joue des tours, pour maîtriser les cendres de la grand-mère, plus vivaces qu’un personnage bien vivant, qui force leur réactivité d’esprit et leur prise d’initiative. L’intrigue est très simple. Les mots sont quotidiens mais enclenchent un formidable imaginaire au pouvoir dévastateur. La folie, et le rire qui est son exutoire, naissent de ces mots qui sont tous porteurs d’une nouvelle bombe à retardement, de situations toujours plus cocasses, d’une nouvelle histoire à réinventer de plus en plus irrésistible et absurde, mais non dépourvue de conséquences…

Interprètes / Intervenants

  • Metteur en scène : Nikson Pitaqaj
  • Interprète(s) : Lina Cespedes, Henri Vatin, Anne-Sophie Pathé
  • Costumière : Drita Noli
  • Régisseur : Piotr Ninkov

Compagnie Libre d'Esprit

2-1072688 Signataire de la charte du OFF
Éco-affichage AF&C

Fondée en 2001, la Compagnie Libre d’Esprit revendique un esprit de troupe : un travail de recherche collectif, qui se construit sur la durée et le temps partagé - participation assidue au Festival Off d’Avignon depuis 2012, résidences régulières en province ou tournées à l’étranger (Belgique, Kosovo)…
Elle est à la recherche d’un théâtre populaire. Faire du théâtre, c’est raconter une histoire. Une histoire qui révèle, à nous-même et aux spectateurs, une urgence, une révélation qui passe par l’émotion plutôt que par un plaidoyer. Notre théâtre est celui de l’humain, il défie les limites de temps et d’espaces pour parler de problématiques universelles et intemporelles.
Portée par une histoire forte avec les Balkans, son directeur artistique et metteur en scène, Nikson Pitaqaj, venant du Kosovo, on trouve dans le répertoire de Libre d’Esprit un Cycle Václav Havel, une tétralogie Raki (constituée de textes de Nino Noskin, auteur kosovar contemporain), plusieurs pièces de Tchekhov mais aussi des textes français que la compagnie aborde avec son regard balkanique !