l'Arrestation

À 20h15

Durée : 55min
à 20h15 : du 5 au 27 July - Relâches : 7, 14, 21 July

 Réservations

+33 (0)4 90 03 01 90

 Contemporain

À partir de 12 ans

Langue française
Tarifs
  • Abonné10 €
  • Plein tarif15 €
  • Enfant (moins de 14 ans)10 €
  • Réduit (chômeurs, étudiants) 10 €

Moyens de paiement acceptés

     

ARTÉPHILE

5 bis, rue Bourg Neuf
84000 - Avignon - Localiser sur la carte

Nom de la salle : Salle 2
Nombre de places : 62

  • Accès PMR
  • Climatisation
  • Gradins
  • Banquettes

Auteur :

Mario BATISTA

Première à Avignon

Résumé du spectacle

Un policier arrête un jeune garçon, sans véritable motif. La situation, presque insignifiante au début, devient progressivement cauchemardesque pour le jeune garçon, et une réelle machine à tensions et quiproquos pour le spectateur. Au lieu de devenir un affrontement attendu, la situation permet au Flic de déverser devant sa victime étonnée, muette et de plus en plus inquiète, son point de vue sur le pognon, la taule, la discipline...

L’écriture de Mario Batista se détourne des archétypes et porte l’humanité des personnages. Ils ne parlent pas pour nous raconter une histoire ou faire avancer une intrigue, mais pour permettre aux personnages de s’en sortir.

Si plusieurs évènements ont conduit à des affrontements violents entre les forces de l’ordre et des jeunes de banlieue, L’Arrestation semble pouvoir répondre à une situation où le sensationnel porté par les médias empêche toute forme de discernement. Cette pièce permet de mettre en lumière des réalités parallèles pour tenter de conjurer leur incommunicabilité. Ainsi, la portée de ce texte par rapport à l’actualité récente, tout comme la volonté de poursuivre l’adresse à un public adolescent, rendaient nécessaire la reprise de ce spectacle que nous avions créé en 2011.

Interprètes / Intervenants

  • Metteur en scène : Christophe LALUQUE
  • Interprète(s) : Bruno PESENTI
  • Compositeur : Nicolas GUADAGNO

Compagnie L'Amin Théâtre

2-1051287 Signataire de la charte du OFF
Éco-affichage AF&C

Christophe Laluque invente des spectacles où le texte et l’oralité de la langue sont au centre. À travers la recherche d’espaces scénographiques au pouvoir d’évocation poétique fort, il crée un écrin où se laisse entendre et imager le texte ; un espace où le spectateur se laisse conter une histoire, dont il dessine les lignes et les contours par son imagination.

L’Amin Théâtre a été fondé par Christophe Laluque en 1994. De sa première création, Aden Arabie de Paul Nizan, la compagnie tient son nom : Amin, c’est le bateau sur lequel embarqua l’auteur.

Implantée en Essonne depuis ses débuts, la compagnie réside à Grigny, où elle défend un projet de création artistique et de rencontre avec les habitants.