Rimbaud was a rolling stone

À 13h55

Durée : 1h15
à 13h55 : du 5 au 28 July - Relâches : 10, 17, 24 July

 Réservations

+33 (0)6 09 92 17 33

 Théâtre musical

À partir de 12 ans

Langue française
Tarifs
  • Abonné12 €
  • Plein tarif17 €

Moyens de paiement acceptés

  

HAUTS PLATEAUX (LES) (La Manutention)

4, rue des Escaliers Ste Anne
84000 - Avignon - Localiser sur la carte

Nom de la salle : Les Hauts Plateaux
Nombre de places : 49

  • Climatisation
  • Gradins
  • Banquettes

Première à Avignon

Résumé du spectacle

« S'il avait vécu à notre époque, il aurait été sur le Mont Olympe des Dieux du Rock, aux côtés de Jimi Hendrix, Jim Morrison et Bob Dylan, et d'autres personnes de ce style, parce qu'il avait tout pour ça : il était avide d'expérimentation, irrévérencieux mais spirituel, un visionnaire. (…) Il voulait que ces mêmes gens qu'il méprisait profondément comprenne son œuvre – la même contradiction qui tourmentait Kurt Cobain. »
Patti Smith

Cette fantaisie où se mélangent musique, théâtre, poésie, vidéo éclaire de façon inédite la quête littéraire d'Arthur Rimbaud (de 1869 à 1874) en la projetant un siècle plus tard. A l'époque où la jeunesse sembla mondialement incarner, de 1967 à 1977, l'idéal de liberté, de société, de poésie, la remise en question de l'ordre établi rêvés par Rimbaud dans sa solitude visionnaire.
De plus, les événements qui marquèrent sa vie, son œuvre se reproduisent de façon troublante et se correspondent cent ans après.
Alors, Jack Kérouac vit sa Bohème sur la grand' route. Le Dormeur du val meurt au Vietnam, Mai 68 rebat le pavé de La Commune. Le LSD dérègle les sens autant que le haschisch de Baudelaire.
Cris, tambour, danse ! Le Rock, des Hippies aux Punks, des refrains naïfs à la rage du désespoir, explore les possibles. Les Poètes électriques, Morrison, Dylan, Lennon, Lou Reed, Patti Smith, Joe Strummer reprennent le flambeau des colères, espoirs, fragilités de Rimbaud.
Tous, volontairement ou non, ont suivis les traces de celui qui disait que « l’amour est à réinventer », qui voulait «  saluer la naissance du travail nouveau, la sagesse nouvelle», « enterrer dans l'ombre l'arbre du bien et du mal, de déporter les honnêtetés tyranniques », qui prônait « le nouvel amour ! la nouvelle harmonie ! », rêvait de « républiques sans histoires, guerres étouffées, révolutions de mœurs, déplacements de races et de continents”.
Tous ont «créé toutes les fêtes, tous les triomphes, tous les drames », ont «essayé d'inventer de nouvelles fleurs, de nouveaux astres, de nouvelles chairs, de nouvelles langues » « par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens».
La musique, originale, jouée en direct, rythme cette Parade sauvage qui revisite fidèlement l'esprit, l’œuvre (14 poèmes intégraux) de Rimbaud et nous raconte le destin de cet Orphée absolument moderne qui a choisi de fuir son enfer sans se retourner.
Si le Rock est né en 54, c'est en 1854 et Rimbaud en est le premier poète.

Interprètes / Intervenants

  • Interprète(s) : Frank Delorme, Jean-Louis Morais, Sébastien Ricard, ou Benoît Dendievel

Compagnie Le Bateau Ivre

2-1086321 Signataire de la charte du OFF

Production : Le Bateau Ivre