L’impact économique des casinos sur le tourisme local

par Melvin

Las Vegas aux États-Unis et Macao en Chine sont les villes les plus connues pour leurs casinos. Elles sont généralement prises en exemple lorsqu’il s’agit de démontrer les bienfaits du tourisme de casino sur le développement local. Seulement, la réalité est plus mitigée, car il ne suffit pas d’ouvrir un casino pour voir arriver du monde. En effet, plusieurs autres infrastructures sont à mettre en place, y compris des hôtels et des restaurants de haute qualité.

Cela dit, depuis l’avènement du web et surtout des technologies mobiles, les casinos en ligne menacent sérieusement le monopole des casinos physiques. Depuis son lit, on peut désormais se connecter à un site web et profiter de milliers de jeux comprenant des machines à sous et des jeux de carte.

 

Les avantages des casinos en ligne face aux casinos traditionnels

En plus, les casinos en ligne offrent des bonus imbattables. Avec un site comme https://www.slotozilla.com/fr/bonus-casino/tours-gratuits-bonus-casino/50-spins-gratuits, vous pouvez trouver un bonus sans dépôt qui vous permet de jouer et peut-être gagner de l’argent en cash aux machines à sous. Vous n’avez pas besoin de risquer votre propre argent puisque le bonus ne requiert pas de dépôt.

Face à de telles offres, les maisons de jeux de Las Vegas, Macao, Monte-Carlo ou encore Baden Baden ont du mal à faire concurrence. Cependant, elles ont encore bel et bien leur place dans l’économie.

Les casinos peuvent accélérer le développement du tourisme local

Implanter des casinos dans une ville peut faire d’elle un pôle d’attraction de touristes. Ce modèle économique a déjà été vérifié avec des villes telles Las Vegas et Macao. Cependant, la région d’implantation doit répondre à deux critères obligatoires : être le lieu d’une concentration de casinos et mettre sur pied une véritable politique sur les jeux et le tourisme, avec les infrastructures qui vont avec.

Concentration de casinos et tourisme : Les exemples de Las Vegas et Macao

En 2023, la région de Macao en Chine comptait une trentaine de casinos. La ville de Las Vegas quant à elle en compte une bonne centaine. Une telle concentration de casinos est la 1ʳᵉ condition pour faire de ce modèle une réussite. En effet, construire un seul casino n’aurait pratiquement aucun impact sur le développement du tourisme local et de l’économie. Il ne ferait qu’attirer des clients locaux, c’est-à-dire les habitants de la ville.

Lire aussi  Comment organiser un festival de musique ?

La concentration des casinos permet de développer le tourisme local puisqu’elle s’accompagne d’autres infrastructures importantes :

  • Les hôtels de luxe ;
  • Les parcs d’attraction ;
  •  Les restaurants 5 étoiles ;
  • Les musées ;
  • Des super et méga marchés.

Las Vegas et Macao : Deux Capitaux Mondiales du Jeu au Sommet de leur Gloire

Cette réalité est encore plus visible à Las Vegas où près de 150 000 chambres d’hôtel sont presque toujours occupées. D’après les chiffres des autorités locales, En 2023, la ville a été visitée par plus de 40 millions de personnes dont la majorité est constituée de touristes internes à la recherche d’expériences de jeu hors du commun. Les visiteurs de la ville du péché ont dépensé 51,5 milliards de dollars, ce qui a provoqué un impact économique total de 85,2 milliards de dollars.

Macao quant à elle est une ville pour parieurs de luxe. En effet, les revenus du jeu y étaient de 29 milliards de dollars en 2019, pourtant ils excèdent rarement 10 milliards à Las Vegas. Les joueurs s’y rendent pour miser sur la roulette, mais ce sont surtout les jeux de carte qui sont les plus recherchés. D’ailleurs, avec un revenu de 13,3 milliards de dollars, le baccarat est le jeu qui rapporte le plus dans cette région administrative spéciale de Chine. De nombreux métiers spécialisés sont créés. Plus de 54 000 opportunités d’emploi s’offrent aux locaux.

La définition d’une véritable politique sur les jeux d’argent

En Chine continentale, les jeux d’argent sont interdits par le gouvernement. Néanmoins, ils sont encouragés à Macao. Ceci est dû à une politique mise en place par le gouvernement chinois. Les lois anti-corruption si dures appliquées dans l’Empire Du Milieu sont même grandement assouplies dans cette région. Le pays a mis les petits plats dans les grands pour en faire le Las Vegas d’Asie.

L’exemple de Macao prouve une fois de plus qu’avant même de construire des casinos, il faut définir de nouvelles politiques pour attirer les joueurs étrangers. Le Cambodge est un autre exemple de ce modèle. Le pays a autorisé la construction de casinos près de sa frontière avec la Thaïlande, un pays où les casinos étaient interdits jusqu’à une date très récente. Par conséquent, de nombreux touristes originellement arrivés pour visiter le pays du Muai Thai se retrouvent à traverser la frontière pour tenter leur chance dans les maisons de jeu cambodgiennes.

Le Cambodge a également pris des mesures pour restreindre l’accès aux jeux d’argent auprès de ses citoyens. La même logique est appliquée à Singapour où le gouvernement met en place des politiques pour décourager les locaux et encourager les touristes internationaux à fréquenter ses maisons de jeu. Ces mesures ont pour but de limiter les addictions au jeu au sein de la population locale tout en attirant les capitaux étrangers.

Lire aussi  Le rôle du sexe et le paradoxe de la masturbation

Faut-il miser sur les casinos pour développer le tourisme local ?

Paris est depuis longtemps la destination touristique la plus attractive du monde. Pourtant, la ville n’est pas connue pour ses casinos. Depuis le début de l’année 2024, les villes plus visitées du monde sont :

Villes avec le plus grand nombre de visiteurs début 2024 Nombre de visiteurs
Bangkok, Thaïlande 22,8 millions
Paris, France 19,10 millions
Londres, Grande-Bretagne 19,09 millions
Dubai, Emirats Arabes Unis 15,93 millions
Singapour, Singapour 14,67 millions
Kuala Lumpur, Malaysie 13,79 millions
New York City, Etats-Unis 13,60 millions
Istanbul, Turquie 13,40 millions
Tokyo, Japon 12,93 millions
Antalya, Turquie 12,41 millions

Cette réalité est assez représentative ce qu’a été l’année 2023 puisque 6 de ces 10 villes étaient parmi les plus visitées l’année dernière. Pour le moment, la ville de Bangkok ne compte aucun casino. La capitale de la Thaïlande met en avant son incroyable richesse culturelle pour attirer plus de touristes. En effet, vous y trouverez de nombreux temples et des musées extraordinaires. Mais surtout, la richesse culinaire et gastronomique de ce pays est incroyable. Enfin, vous pouvez vous laisser séduire par le style de vie unique multifacette des thaïlandais.

Paris est connue dans le monde comme la capitale de la mode, du shopping et des grandes marques. Les touristes viennent dans la ville pour goûter les excellents menus français. Mais Paris c’est aussi son l’art de vivre à la française, ses musées et ses parcs.

Dans le top 10 des villes les plus visitées dans le monde, seules Londres et Singapour font des efforts pour développer leur industrie de casino. Les autres ont choisi de mettre en valeur d’autres arguments plus attractifs tels que :

  • La richesse culturelle avec les musées et les œuvres d’art ;
  • La richesse gastronomique et l’art culinaire ;
  • Les particularités géographiques telles que les plages, les chutes, les forêts, les savanes ;
  • La biodiversité animale et végétale ;
  • L’innovation technologique.

Pour le marché du tourisme international, ces valeurs sont plus importantes que les casinos.

Les casinos en ligne, une alternative aux casinos terrestres ?

Les casinos terrestres de qualité offrent une expérience immersive qu’on ne peut obtenir avec les casinos en ligne. Seulement, le côté très pratique et accessible de ces derniers leur ont permis de devenir le moyen principal d’accéder aux jeux d’argent. Certains casinos en ligne proposent même déjà des paris sportifs.

Cependant, ces sites de jeux d’argent ne contribuent que très peu au développement d’un pays. D’ailleurs, ils sont la plupart du temps interdits par les autorités de régulation.

Articles similaires

Noter cet article