Traitement des eaux usées chez les entreprises : quelles sont les technologies les plus éprouvées aujourd’hui ?

par Melvin

Le traitement des eaux usées est devenu un enjeu majeur aujourd’hui étant donné que la préservation de l’environnement et la gestion durable des ressources sont prioritaires. Et cela n’est d’ailleurs pas prêt de changer puisque l’augmentation de la population et l’industrialisation croissante nous poussent à recycler toujours plus afin d’éviter d’être en pénurie d’eau. Dans cet article, on fait le point sur les technologies qui sont les plus pertinentes et éprouvées à l’heure actuelle concernant le traitement des eaux usées.

La filtration membranaire, une innovation majeure

La filtration membranaire est une considérée comme une technologie de pointe dans le traitement des eaux usées. Elle implique notamment l’utilisation de membranes semi-perméables pour séparer les contaminants de l’eau. On peut dire que cette méthode est particulièrement efficace pour éliminer les particules fines, les micro-organismes et certains composés chimiques pouvant être toxiques.

Autre point intéressant : les membranes peuvent varier en termes de porosité, permettant une personnalisation selon le type d’eau traitée. Cela laisse alors la possibilité de les déployer sur des unités mobiles (en savoir plus sur ce site). Pour résumer, on peut s’attendre à une haute qualité de l’eau traitée avec cette technologie sans que cela implique une forte consommation en énergie. D’où son empreinte écologique réduite qui est intéressante lorsqu’on cherche à préserver l’environnement.

Le traitement biologique, une utilisation raisonnée de la nature

Le traitement biologique des eaux usées utilise cette fois-ci des micro-organismes naturels pour décomposer les matières organiques et les polluants. Ainsi, plutôt que de procéder à une filtration en mettant d’un côté les contaminants, le but est d’éliminer directement ces derniers. Il faut savoir qu’avec cette méthode, on peut utiliser l’oxygène pour favoriser la croissance des bactéries (aérobie) ou bien s’en passer totalement (anaérobie). Tout dépend des besoins en épuration de l’entreprise et des types de polluants à traiter.

Lire aussi  Séjour Ski Tout Compris : Comment Économiser sur l'Hébergement, le Forfait et la Location de Matériel ?

Quoi qu’il en soit, le traitement biologique a surtout de l’avenir dans le domaine de l’agriculture. En effet, en plus d’être efficaces pour réduire la charge polluante de l’eau, ces processus permettent de transformer les déchets en biosolides utiles pour les cultures. De fait, si votre secteur de travail implique de gérer des champs de culture, vous pourriez y trouver un intérêt notable.

Les technologies avancées pour la désinfection des eaux

Outre la filtration et le traitement biologique, il y a un autre processus qu’il ne faut surtout pas mettre de côté : la désinfection de l’eau. Celle-ci est notamment nécessaire pour garantir la sécurité de l’eau si on souhaite la réutiliser. Et parmi les technologies les plus avancées aujourd’hui, on peut en citer trois principales :

  • L’ozonation qui consiste à provoquer la rupture des molécules complexes permettant d’obtenir des substances que l’on peut plus facilement éliminer avec le traitement biologique.
  • La désinfection par rayons ultraviolets qui avait fait parler d’elle pour l’élimination des virus durant la pandémie. Encore assez récente, celle-ci permettrait de détruire 99,99% des micro-organismes nuisibles sans ajouter de produits chimiques.
  • L’électrocoagulation. Ici, on va utiliser un courant électrique à haute fréquence pour éliminer les métaux solubles en particulier.

Chacune de ces méthodes a ses propres avantages, d’où l’importance de bien définir ses objectifs avant toute chose !

Articles similaires

Noter cet article

Laisser un commentaire