Comment réussir à obtenir un prêt à taux zéro pour l’achat d’une résidence principale ?

par Melvin

Quand on souhaite emprunter dans l’immobilier, il est normal de se tourner vers la meilleure solution possible, notamment en matière de coûts. Dans certains cas, si l’on respecte certains critères, il est possible d’obtenir ce que l’on appelle le prêt à taux zéro (ou PTZ). Quels en sont les avantages ? Comment obtenir ce type de prêt ? On fait le point avec vous.

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro (PTZ) pour l’achat d’une résidence principale ?

Comme son nom l’indique, le prêt à taux zéro est un prêt que l’on vous octroie sans pour autant vous demander des intérêts lors de son remboursement. Concrètement, si l’on vous prête 50 000 € dans le cadre du PTZ, alors vous ne remboursez que ce capital (de 50 000 €). Quel est donc l’intérêt (sans mauvais jeu de mots) pour une banque de vous prêter une somme si elle ne gagne rien ? La réponse est simple : cette dernière va bien toucher des intérêts, mais c’est l’État qui les prend en charge. Le grand avantage d’obtenir un prêt à taux zéro, c’est que cela permet de diminuer le coût à l’accession ! Si vous êtes éligible (voire partie suivante), alors vous avez tout intérêt à en profiter. Enfin, retenez que le prêt à taux zéro permet de financer jusqu’à 40 % du prix de votre logement neuf, que vous pouvez le rembourser seulement après 15 ans, et qu’il est possible d’allonger la durée du prêt pour réduire les mensualités.

Quels sont les critères pour obtenir un prêt à taux zéro pour une résidence principale ?

Entrons maintenant dans le vif du sujet : comment peut-on obtenir un prêt avec un taux zéro pour l’achat d’une résidence principale ? Voici les différents critères à retenir :

  • Acheter votre première résidence principale (neuve) ou ne pas avoir été propriétaire durant 2 ans. Cette résidence devra être occupée au moins 8 mois par an.
  • Souscrire un autre prêt en parallèle : il n’est pas possible de souscrire seul à un prêt à taux zéro, il doit accompagner un autre prêt immobilier. Le PTZ ne peut pas dépasser le montant de l’autre prêt (et 40 % du prix du logement neuf)
  • Respecter un plafond de ressources en fonction de votre foyer
  • Acheter un logement (neuf donc, une nouvelle fois) respectant les normes thermiques et environnementales actuelles (RT 2012 et/ou RE 2020)
Lire aussi  Votre Bureau de Carte Grise: Notre Analyse et Avis Experts

Il existe donc plusieurs plafonds à considérer pour obtenir un prêt à taux zéro. Par exemple, pour une famille avec deux enfants, celui-ci est fixé entre 48 000 € et 74 000 € selon votre zone d’achat. En effet, il existe quatre zones : A, B1, B2 et C. Pour connaître la zone de votre futur logement (ou pour vous aider dans vos recherches d’une maison neuve), nous vous conseillons de jeter un œil sur le simulateur du Service Public. En entrant simplement le code postal de la ville où vous souhaitez vivre, vous pourrez connaître votre zone… Et donc votre éligibilité au prêt à taux zéro. Désormais, il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Articles similaires

Noter cet article

Laisser un commentaire