Comment obtenir rapidement de l’argent sans souscrire un crédit ?

par Patrick

Avez-vous urgemment besoin d’argent ? Sachez qu’il existe différentes options de financement au crédit traditionnel. Parmi celles-ci, on retrouve le paiement différé, le paiement en plusieurs fois, les prêts familiaux et la vente de biens personnels. Vous pouvez également envisager le micro-crédit qui permet d’obtenir plus de 2 000 € en 24 heures. Zoom dans cet article sur les meilleurs moyens pour avoir de l’argent tout de suite sans crédit.

Avoir des liquidités en urgence sans crédit : la méthode du paiement différé

La méthode du paiement différé consiste à reporter le règlement d’un achat. Dans ce cas, on note que le montant à rembourser est débité à la fin du mois, à l’image d’une carte bancaire dont le débit est différé. Ceux qui ont recours à cette méthode peuvent également choisir d’être débités à une date convenue à l’avance.

La méthode du paiement en plusieurs fois

Pour un besoin d’argent immédiat, il est possible d’opter pour le paiement en plusieurs fois. En effet, plus d’une dizaine de structures offrent aujourd’hui à leurs clients la possibilité de payer leurs achats en plusieurs fois en fonction du montant. Bien que considéré comme une forme de crédit, le paiement échelonné est encadré par le Code de la consommation.

Lire aussi  Meridio Dijon: Comment cette start-up révolutionne-t-elle le paysage entrepreneurial en Bourgogne?

Parfois, l’étalement des paiements est entièrement gratuit et les frais sont pris en charge par le commerce. Cependant, lorsqu’il devient payant, le taux d’intérêt peut aller au-delà de 20 %. De plus, il n’y a pas de limite pour le montant du paiement échelonné. Pour bénéficier d’un suivi attentif de l’évolution de ce taux d’intérêt, vous pouvez vous rendre sur Loof Actu, un site d’actualité business.

La méthode des prêts familiaux pour rapidement avoir de l’argent

La technique de la vente de biens

On entend par prêt familial un prêt obtenu chez un proche, un membre de sa famille ou chez un ami. Lorsque le montant emprunté excède les 5 000 €, il est nécessaire de déclarer le montant emprunté aux impôts. Lorsqu’il est de 1 500 € ou plus, les deux parties doivent signer une reconnaissance de dettes ou un contrat afin d’éviter d’éventuels litiges. Par ailleurs, les prêts familiaux peuvent être assortis d’intérêts. De fait, le prêteur et l’emprunteur doivent absolument les déclarer.

La technique de la vente de biens

Face au besoin urgent d’obtenir de l’argent sans souscrire un crédit express, la vente de bien est une option envisageable. À cet effet, il existe deux types de vente : la vente classique et la vente à réméré.

La vente classique ou vente de biens personnels

Contrairement à la vente à réméré, la vente de biens personnels est une vente définitive. Les revenus qu’elle génère ne sont pas imposables, à moins qu’il s’agisse :

  • D’objet de collections ;
  • De métaux précieux ;
  • D’objets d’art ;
  • De bijoux ;
  • D’antiquité.

De plus, il faut que la valeur minimale de ces objets soit supérieure à 5 000 €. Quant aux meubles, aux appareils électroménagers et aux voitures, on note qu’ils sont exonérés d’impôts.

Lire aussi  Comment déterminer le montant empruntable pour un crédit à la consommation ?

La vente en réméré

La vente en réméré est différente d’une vente définitive. Dans ce cas, une personne vend sa propriété immobilière et garde la possibilité de la récupérer. Pour cela, le rachat doit être effectué pendant une période établie par le Code civil, qui varie de 6 mois à 5 ans. Cette vente doit être effectuée devant le notaire.

La vente en réméré permet de disposer d’un capital sans nécessairement payer des intérêts. Cependant, si l’acquéreur continue de rencontrer des difficultés financières, il pourrait définitivement perdre le logement. Le prix de vente est évalué en fonction de l’estimation immobilière. Aussi, le vendeur devient automatiquement le locataire du nouvel acquéreur et peut continuer à occuper les lieux en payant son loyer. À la fin de la période établie dans le contrat de vente, il doit soit rembourser le prix de la vente, soit quitter le logement.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire