Quelle stratégie adopter pour bénéficier d’un crédit en étant fichés au FICP ?

par Patrick

Contrairement à ce que pense un bon nombre de personnes à propos du FICP, il est bien possible de contourner l’étape de son contrôle et de sa vérification pour obtenir un crédit. Mais pour y parvenir, le choix de la bonne structure s’impose. Découvrez dans cet article les meilleures astuces pour avoir un crédit sans subir un contrôle ou vérification FICP.

Qu’est-ce qu’une vérification FICP au cours de la demande d’un crédit ?

Défini comme le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers, le FICP est une base de données mise à la disposition des banques. Il renferme les données des particuliers ayant accusé du retard dans le remboursement de leurs derniers crédits auprès des structures bancaires.

Une société bancaire peut donc vérifier ce document pour s’assurer de la solvabilité de ses potentiels emprunteurs. En effet, dans certains cas, les organismes bancaires préfèrent octroyer du crédit à des clients sans CID en lieu et place de ceux fichés FICP. Les sites comme Mon compte Epargne aident les épargnants dans la gestion de leur compte afin de leur éviter de se retrouver fichés.

Quelles sont les conditions d’obtention d’un crédit sans vérification et contrôle du FICP ?

Généralement, les institutions bancaires n’ont pas l’autorisation d’octroyer du crédit à une personne sans vérifier et contrôler le FICP. Cependant, il existe des organismes qui l’accordent sans pour autant soumettre les particuliers à une vérification de ce type. Ces structures sont qualifiées d’organismes prêteurs. Ils proposent, en effet, des mini-crédits remboursables sur une courte durée.

Lire aussi  Comment le prix de la Fiat 500 neuve se compare-t-il sur le marché actuel ?

Quelles sont les conditions d'obtention d'un crédit sans vérification et contrôle du FICP ?

Les mini-crédits se présentent comme de petites sommes d’argent qui permettent aux souscripteurs de répondre à des besoins de financement de grandes urgences. Autant qu’ils puissent être accordés aux personnes physiques, ils peuvent être accordés aux personnes morales sans prendre en compte la raison de la demande. Les conditions de leur obtention se déclinent comme suit :

  • Faire une demande comprise entre 100 et 5000 euros;
  • Être capable de rembourser le crédit en deux (2) ans ;
  • Être à même de solder le taux d’intérêt qui peut s’élever à 5 %;

Ainsi, en moins de 48h si les conditions sont réunies, le client entre en possession de son crédit.

Quels sont les organismes qui octroient du crédit sans contrôler et vérifier le FICP ?

En France comme dans plusieurs autres pays, les entreprises bancaires qui accordent du crédit aux particuliers sans vérifier le FICP sont très peu. Voici la liste de celles qui existent :

  • ADIE : un organisme prêteur qui offre un crédit dont le montant est compris entre 300 et 12000 euros remboursables en 4 ans au plus. Habituellement, son taux est fixé à 8,47 % ;
  • Floa Bank : une structure financière qui propose un crédit allant jusqu’à 2500 euros dont le délai de remboursement est de trois (3) mois ;
  • Créa-Sol : un organisme prêteur qui octroie un crédit de 500 à 10000 euros solvable en sept ans au plus ;
  • La caisse d’allocations familiales (CAF) : une structure qui offre aux particuliers une somme entre 200 et 3500 euros solvables en 3 ans.

Outre ces structures, l’on retrouve également Finflog et Cashper qui permettent d’entamer la démarche de prêt en ligne et offrent un crédit allant jusqu’à 1000€. Le fait de ne pas vérifier le FICP d’un particulier lui donne un certain nombre de privilèges. Il peut souscrire à un crédit d’une somme importante. En effet, le FICP est un indicateur de l’inaptitude d’un client à souscrire à un prêt ou à un crédit d’un montant élevé.

Lire aussi  Explorer les Tendances: Avis sur la Bourse aux Livres et son Impact sur le Monde de l'Entreprise

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire