À combien s’élèvent les frais de dossier pour un prêt immobilier ?

par Patrick

Lorsqu’un emprunteur demande auprès d’une banque un crédit immobilier, il doit constituer un dossier à présenter à celle-ci. L’étude de ce dossier par l’administration de la banque engendre un coût dont le montant varie suivant différents facteurs. Les frais de dossier constituent l’une des dépenses les plus régulières liées aux prêts immobiliers. Quel est leur montant ?

Frais de dossier : de quoi s’agit-il concrètement ?

Les frais de dossier constituent des frais qui permettent à la banque d’étudier votre dossier de demande de prêt. Ils permettent de couvrir les dépenses engagées par son service administratif dans le cadre de l’étude de votre dossier. Ils servent donc pour

  • réaliser une analyse de vos dépenses et revenus ;
  • faire le montage de prêt ;
  • effectuer le calcul du risque de non-remboursement ;
  • réaliser la gestion courante pendant la phase de remboursement du prêt.

Ces frais ont une importance significative, car ils peuvent vous aider à choisir avec sagesse votre organisme de crédit immobilier. Ils figurent normalement dans le Taux annuel effectif global désigné par l’acronyme TAEG de votre crédit immobilier, ce qui vous permet de faire votre choix de crédit aisément.

Quels sont les montants des frais de dossier ?

Le montant de vos frais de dossier ne sera probablement pas le même que celui des frais de dossier d’un autre emprunteur. Ils sont fixés en fonction du coût total de l’emprunt que vous demandez à la banque. Généralement, chaque banque peut fixer un montant plafond ou un montant minimum ou même les deux à la fois. Le montant des frais de dossier se chiffre cependant généralement entre 0,5 % et 1,5 % du montant objet de l’emprunt. 

Lire aussi  Comment mettre en place une stratégie de sécurité IT personnalisée et efficace ?

Quels sont les montants des frais de dossier ?

Pour le même prêt d’une valeur de plusieurs centaines d’euros, les banques peuvent appliquer des frais de dossier variables suivant le montant plafond ou le montant minimum qu’elles ont fixé. Informez-vous sur ces valeurs en amont de vos démarches à l’attention de la banque qui vous intéresse. Veillez à ce que ce montant soit exprimé en TTC avant de signer le contrat de prêt avec la banque.

Quelles astuces pour négocier les frais de dossier pour un prêt immobilier ?

En général, quand vous désirez contracter un prêt immobilier, on vous recommande de faire une simulation de prêt immobilier pour avoir une idée claire des implications de l’emprunt. Avoir une idée du taux d’usure en vigueur peut être une bonne idée pour contrôler le coût global du crédit. En plus de cela, vous pouvez solliciter un courtier immobilier pour vous aider à bien mener les démarches relatives à votre projet immobilier.

Sachez que les frais de dossier peuvent être négociés, surtout si vous avez monté un beau dossier et que votre profil est intéressant pour la banque. D’autres éléments peuvent également jouer en votre faveur comme le fait d’avoir un apport personnel d’au moins 15 % au projet ou le fait d’être en CDI. Un faible taux d’endettement aussi devrait être un détail qui plaide en votre faveur, car la banque sera davantage disposée à accepter vos négociations. Notez que vous pouvez non seulement bénéficier d’une réduction du montant des frais de dossier, mais carrément d’une suppression de ces frais si vous négociez bien. 

Lire aussi  Comment les rêves de faire du mal à quelqu'un peuvent influencer votre stratégie d'affaires

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire