Est-il possible de faire des économies sur mon assurance de prêt emprunteur ?

par Melvin

L’assurance emprunteur, associée à votre prêt immobilier, peut représenter une part non négligeable du montant total de votre crédit. Vous vous demandez sûrement s’il est possible de faire des économies sur ce poste de dépense. Nous sommes là pour vous guider dans ce processus souvent méconnu et pourtant crucial. Décortiquons ensemble les mécanismes de cette assurance et les moyens pour alléger son coût.

Le poids de l’assurance emprunteur dans un prêt immobilier

L’assurance de prêt immobilier est souvent perçue comme un mal nécessaire. Elle est en effet imposée par les établissements bancaires pour sécuriser le remboursement de votre emprunt en cas d’imprévus de la vie. Elle peut représenter jusqu’à 30% du coût total de votre crédit. Une donnée qu’il est important de prendre en compte dans le calcul de votre budget immobilier.

Il est donc crucial d’optimiser le coût de cette assurance. D’autant plus que cet aspect est souvent négligé par les emprunteurs qui se concentrent majoritairement sur le taux de leur crédit immobilier. Pourtant, en jouant sur les garanties et les taux d’assurance, vous pouvez réaliser des économies significatives.

Le contrat de groupe : un choix par défaut souvent coûteux

Lors de la souscription de votre prêt immobilier, la banque vous propose systématiquement son contrat d’assurance groupe. Bien que pratique, cette solution n’est pas toujours la plus avantageuse. Le contrat de groupe offre des garanties standards qui ne tiennent pas compte de votre situation personnelle. Le coût de l’assurance peut donc être surévalué par rapport à vos besoins réels.

De plus, la banque calcule le coût de l’assurance sur le capital initial et non sur le capital restant dû. Autrement dit, le coût de l’assurance ne diminue pas au fil des années alors que la part de capital à rembourser, elle, diminue.

Lire aussi  Puis-je profiter d’une exonération de la taxe audiovisuelle à mes 70 ans ?

Est-il possible de faire des économies sur mon assurance de prêt emprunteur ?

La délégation d’assurance : une alternative pour faire des économies

Face à ces désagréments, la loi Lemoine a instauré en 2010 la possibilité de recourir à la délégation d’assurance. Cette pratique vous permet de choisir une assurance emprunteur individuelle, différente de l’offre de votre banque en vous rapprochant d’un spécialiste de l’assurance emprunteur. Il s’agit d’un moyen efficace pour faire des économies.

La délégation d’assurance vous permet de choisir un contrat d’assurance qui correspond à vos besoins et à votre profil. Vous pouvez ainsi réajuster les garanties, les taux et le coût total de l’assurance pour optimiser votre budget. Attention toutefois, pour que la banque accepte votre délégation d’assurance, les garanties proposées doivent être équivalentes à celles de son offre.

Le changement d’assurance emprunteur : un levier d’économie à ne pas négliger

Sachez que vous pouvez changer d’assurance emprunteur à chaque date anniversaire de votre contrat, grâce à la loi Bourquin. Cette démarche peut vous permettre de réaliser des économies substantielles sur le coût de votre assurance crédit.

De plus, depuis l’entrée en vigueur de l’amendement Bourquin en 2018, vous pouvez désormais changer d’assurance emprunteur à chaque date anniversaire de votre contrat, sans frais. Une aubaine pour les emprunteurs !

En somme, optimiser le coût de son assurance emprunteur n’est pas une mince affaire, mais c’est une démarche qui peut vous faire économiser plusieurs milliers d’euros. Entre la délégation d’assurance et le changement d’assurance, vous avez plusieurs leviers à votre disposition pour réduire le coût de votre assurance de prêt. N’hésitez pas à comparer les offres et à négocier avec votre banque pour alléger le coût de votre assurance emprunteur. Alors, prêts à faire des économies ?

Lire aussi  Les avantages clés de l'acquisition d'une voiture électrique d'occasion

Articles similaires

Noter cet article

Laisser un commentaire